mardi 26 avril 2011

Faut-il jeter les (blogs) BD avec l'eau du bain ?



Je ressors une petite note qui commence à dater un peu mais qui me paraît toujours d'actualité. J'y fais référence à la revue Comix Club dont j'étais alors rédacteur en chef. Comme il n'existe - presque - plus de revues de critique BD (hormis Bananas dont je parlais ici récemment et la revue en ligne du9), la réflexion sur les blogs BD n'a guère avancé depuis, me semble-t-il. Le gros problème consiste à vouloir envisager "les blogs BD" comme une sorte de phénomène indifférencié, comme certains l'avaient fait jadis pour "les mangas" et "les comics". Ça ne fait guère avancer la réflexion, hélas.

5 commentaires:

mantichore a dit…

Pourquoi "plaisir coupable"? C'est plutôt sympa, le blog de Boulet. En tout cas, je ne vois pas de chef d'inculpation évident à le lire. O____o°

Jean-Paul Jennequin a dit…

Oh, une concession à l'air du temps. J'aurais pu effacer ça, c'est vrai. Cela dit, je dis "plaisir coupable" mais j'ajoute"néanmoins plaisir". Il me semble qu'une certaine critique BD a tendance à négliger cet aspect-là de l'équation dans ses évaluations. Lorsque j'avais traité du "Blog de Frantico" dans "Comix Club", j'avais très fort pensé à ton gag de "Baragrine" sur le critique BD qui parlait beaucoup de la forme et négligeait de mentionner que la page qu'il descendait en flammes était "un gag à hurler de rire".

Manticore a dit…

Oui, je veux bien, mais pourquoi "coupable"? En quoi le blog de Boulet serait-il quelque chose de honteux qui induit un sentiment de culpabilité? On aime ou on n'aime pas, y a des gags plus drôles que d'autres, mais je ne vois vraiment rien de bas, de déplorable ou de méprisable qui justifie ce "coupable"...

Perso, je trouve même ça plutôt bien fichu et le dessin est sympa.

Non, décidément, "coupable", ça me laisse perplexe, ici.

vincent giard a dit…

«La bédé-réalité: la bande dessinée autobiographique à l'heure des technologies numériques», l'essai de Julie Delporte chez Colosse, est à mon sens le regard le plus éclairé à ce jour là-dessus.

Jean-Paul Jennequin a dit…

Je veux bien vous croire sur parole puisque l'essai en question est "à paraître". En tout cas, dès qu'il paraîtra, je le commande.

http://blog.aencre.org/catalogue/la-bede-realite